ferran-fusalba-rosello-1133345-unsplash
Vous êtes un organisme bancaire : les causes sur lesquelles vous pouvez agir
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Vous représentez un organisme bancaire, vous avez mille et une raisons de vous impliquer. Vous trouverez quelques unes de ces raisons ici : https://www.aptic.fr/je-suis-un-etablissement-bancaire-typologie/ Nous vous proposons ici des causes sur lesquelles vous pouvez vous impliquer.

Agir sur les publics en grande vulnérabilité

 

Objectif : agir prioritairement pour la montée en compétences numériques des personnes sous tutelle / curatelle

 

Vulnérabilité du bénéficiaire : 

  • Vulnérabilité professionnelle
    -> accès aux opportunités d’insertion professionnelle : recherche d’emploi en ligne, réalisation d’un CV etc.
    -> accès aux compétences de base pour l’entrée en formation
  • Vulnérabilité culturelle
    -> exposition aux conduites à risque face au numérique (prévention, fake news, facette et identité numérique, …)
  • Vulnérabilité sociale
    -> accès à un logement
    -> promotion individuelle et familiale
    -> isolement social
  • Vulnérabilité économique
    -> accès aux offres en ligne et aux « bons plans »
    -> accès aux droits sociaux

Méthodologie : 2 options possibles pour agir sur ces publics 

  1. Les cibler de manière directe
  • Distribution par les services et les personnes en lien direct avec ces personnes
  • Parcours d’accompagnement à définir en fonction de la vulnérabilité

2. Les cibler de manière indirecte

  • Agir pour la montée en compétences numériques des personnes désignées comme curateurs ou tuteur
  • amélioration des compétences numériques des professionnels pour leur donner accès aux possibilités offertes par les outils bancaires en ligne (relation avec un conseiller, demande de chéquier, édition de rIB etc.)
  • Parcours d’accompagnement à définir :
    • Grands débutants : parcours inclusion numérique (découverte)
    • Niveau moyen : parcours liés à la dématérialisation des démarches : accès aux droits / inclusion bancaire etc.

Analyse de cas : 

+ ciblage prioritaire des publics en grande vulnérabilité
+ amélioration de la relation client
+ limitation de la perte de clients liés à la dématérialisation des démarches
+ permettre l’accès aux droits et le maintien des droits de ces publics
+ limiter le coût liés à la gestion des difficultés 

– temps supplémentaire de mise en place nécessaire pour adapter les process #APTIC à ces publics
– coût supplémentaire lié à la mise en place des réseaux de distribution 

 

 

Agir sur de nouveaux publics, dans les zones d’exclusion

 

Objectif : cibler prioritairement des publics difficiles à atteindre

 

1.Public jeune, en quartier prioritaire de ville

 

Vulnérabilité du bénéficiaire : 

  • Vulnérabilité professionnelle
    -> accès aux opportunités d’insertion professionnelle : recherche d’emploi en ligne, réalisation d’un CV etc.
    -> accès aux compétences de base pour l’entrée en formation
  • Vulnérabilité culturelle
    -> exposition aux conduites à risque
  • Vulnérabilité sociale
    -> promotion individuelle et familiale
    -> accès à un logement…
  • Vulnérabilité économique
    -> accès aux droits

Méthodologie :

  • Distribution dans les QPV auprès des services de proximité qui font le diagnostic du besoin
  • Parcours d’accompagnement à définir :
    • Grands débutants : parcours inclusion numérique (découverte)
    • Niveau moyen : parcours inclusion bancaire
    • Niveau confirmé : parcours insertion professionnelle – préqualification avant entrée en formation numérique

 

2. Bénéficiaires en zone rurale

 

Vulnérabilité du bénéficiaire : 

  • Vulnérabilité culturelle
    -> exposition aux conduites à risque
  • Vulnérabilité sociale
    -> accès à la mobilité
    -> isolement social
  • Vulnérabilité économique
    -> accès aux offres low-cost en ligne et aux « bons plans »
    -> accès aux droits sociaux

Méthodologie :

  • Définir les zones où il n’y a pas de point de présence des agences bancaires (cartographie des agences)
  • Définir les points de distribution en fonction des comportements et habitudes des bénéficiaires
  • Parcours d’accompagnement à définir :
    • Grands débutants : parcours inclusion numérique (découverte)
    • Niveau moyen : parcours inclusion bancaire
    • Niveau confirmé : parcours insertion professionnelle – préqualification avant entrée en formation numérique

 

Analyse de cas : 

+ ciblage prioritaire des publics en difficulté
+ amélioration de la relation client
+ acquisition d’un nouveau public, pas encore atteint
+ limitation de la perte de clients liés à la dématérialisation des démarches
+ visibilité de l’image de marque auprès de bénéficiaire difficiles à atteindre
+ amélioration du reste à vivre des bénéficiaires
+ limiter le coût liés à la gestion des difficultés 

– coût supplémentaire lié à la mise en place des réseaux de distribution 
– ne cible pas nécessairement des clients ou futurs client de l’établissement bancaire 

 

Agir pour la montée en compétences numériques de vos clients en difficulté

 

Objectif : agir prioritairement sur vos publics les plus en difficulté

 

Vulnérabilité du bénéficiaire : 

  • Vulnérabilité culturelle
    -> N’a pas accès aux opportunités offertes par les services en ligne : ouverture de compte, services bancaires, outils de gestion du budget …
  • Vulnérabilité économique
    -> Ne peut recevoir son salaire ou ses aides, ne peut éditer un RIB, …

Méthodologie : 2 options pour atteindre ce public

  1. Par les centres d’appel
  • Le bénéficiaire contacte un centre d’appel
  • Le professionnel répond au besoin urgent du bénéficiaire
  • Il établit le diagnostic du besoin
  • Il l’oriente vers un accompagnement qualifié pour lui permettre de monter en compétences grâce aux chéquiers #APTIC.
  •  Distribution :
    – Cas 1 – expédition à domicile : recueil de l’adresse du bénéficiaire pour expédier le chéquier #APTiC et la lettre d’accompagnement à son domicile
    – Cas 2 – en agence : le bénéficiaire se rend en agence pour récupérer son chéquier #APTIC et la lettre d’accompagnement

2. Par les agences bancaires

  • Le bénéficiaire se rend en agence
  • Le professionnel répond au besoin urgent du bénéficiaire
  • Deux cas possibles :
    – Cas 1 – diagnostic fait par les agents d’accueil
    – Cas 2 – diagnostic fait par les conseillers, lors d’un RDV ou après l’inscription
  •  Orientation pour la montée en compétences du bénéficiaire par la distribution par le conseiller ou l’agent d’accueil d’un chéquier #APTIC et de la lettre d’accompagnement

Analyse de cas : 

+ ciblage prioritaire des publics en grande difficulté
+ amélioration de la relation client
+ amélioration du reste à vivre des bénéficiaires –> permet d’accéder aux « bons plans », application de gestion de budget, etc.
+ libération du temps d’appel sur les plateformes –> gestion des difficultés en ligne
+ Réseau de distribution organisé par l’établissement bancaire

– frais supplémentaires liés à l’expédition des chéquiers au compte goutte
– le cas n°2 ne cible que les personnes ayant la possibilité de se rendre en agence : personnes proches des agences ayant la possibilité de venir chercher le chéquier

 

Améliorer l’efficacité de ses agences

 

Objectif : agir prioritairement pour la montée en autonomie numérique des employés de la banque

 

Vulnérabilité du bénéficiaire : 

  • Vulnérabilité professionnelle
    -> accès aux nouvelles compétences nécessaires liées à l’utilisation des outils numériques au sein des organisations (messagerie instantanée, application de gestion de budget, outils de travail collaboratif, signature électronique etc.)
  • Vulnérabilité sanitaire
    -> augmentation du stress lié aux nouveaux modes d’organisation 100% numérique

Méthodologie :

  • Diagnostic fait en interne :
    – possibilité de nommer une personne référente
    – possibilité d’organiser des entretiens individuels professionnels ou des bilans de compétences
  • Distribution du chéquier et lettre d’accompagnement en interne : entreprise elle-même ou comité d’entreprise…
  • Parcours d’accompagnement à définir :
    • Grands débutants : parcours inclusion numérique (découverte)
    • Niveau moyen : parcours liés aux outils professionnels

Analyse de cas : 

+ gain en efficacité 
+ diminution du stress des employés liés aux nouveaux modes d’organisation 
+ augmentation de la capacité d’agir des salariés
+ amélioration de la relation client par la rapidité d’exécution des employés face aux outils numériques
+ amélioration du reste à vivre de ses employés
+ amélioration de la vie de l’entreprise –> mettre l’humain au coeur de sa stratégie numérique 

– difficulté de diagnostiquer le besoin en accompagnement au sein même de sa structure
– pédagogie vers les bénéficiaires pour qu’ils acceptent de recevoir un chéquier #APTIC

Restons en contact :